Cela faisait plus de 3 ans que ce projet me trottait dans la tête que je regardais de loin mes collègues américain réaliser des reportages tellement puissants et magnifiques à mes yeux. L’année dernière j’ai même suivi une formation en ligne avec Leilani Rogers qui fait un super travail. Mais j’avais beau faire des propositions l’idée de faire venir une inconnue à ce moment là a bloqué pas mal de futurs parents et ne parlons pas des refus des maternités :'(

Puis est arrivée Alizée qui ma réservé une séance grossesse et une séance nouveau né au studio à Vauvert. Et au cours de la séance grossesse elle ma parlé du fait que je recherchais un accouchement à prendre en photo qu’elle aimerait beaucoup mais que Yannick n’était pas trop pour. Finalement la séance s’est tellement bien passée qu’il a accepté mais le plus dur était devant nous obtenir l’autorisation de la Polyclinique de Sète. Je ne sais pas si c’est une chance ou si c’était notre destin ^^ mais il s’est avéré que le gynécologue d’Alizée était le responsable de la commission médical de la polyclinique de Sète et que c’est lui qui prend ce genre de décision. Ce Monsieur à donc de suite accordé le reportage et il était même super contente de cette idée et la bien noté sur le dossier ! « reportage photo OK » ! Comment vous dire la joie que j’ai eu à ce moment là Ce « OUI » tant attendu, rêvé depuis tant d’année est enfin là !!

Entre le Oui et le jour J pas mal d’attente pour moi et de questionnement ! Comment ça va se passer, est ce qu’elle va m’appeler à temps, est ce que je serai dispo ou sur une séance ? J’avais tout imaginé et 1 mois avant la date prévue d’accouchement j’ai envoyé un message à Alizée lui disant ne me prévenir au moindre signe d’alerte. Mon sac était prêt mes boitiers toujours dedans les batteries toujours rechargées, j’avais également une bouteille d’eau et quelques barres de céréales (Bin oui ça peut être long un accouchement) Partout où j’allais mon sac venait avec moi. J’avais programmé mon téléphone pour que leurs 2 numéros puissent m’appeler à n’importe quel moment. Je prévenais à chaque début de séance, à chacun de mes entrainements et match que si mon téléphone sonnait je devais surement partir très vite. Intérieurement j’avais des préférences 😉 j’espérais que la puce arrive fin Janvier car j’avais un départ en Inde le 10 Février et l’accouchement était prévu le 6 c’était quand même un peu flippant lol. Puis c’est finalement le 26 Janvier que tout s’accélère pour moi à 20h06.

message de naissance

J’avais un repas prévu le 27 et je venais juste d’envoyer un message à ma copine lui disant que pour le moment je n’avais aucune nouvelle que pour demain ça serait surement bon ^^ du coup je lui ai renvoyé un message en lui disant que finalement soit je ne serai pas là soit je risquais de faire une nuit blanche haha.

21h08 finalement c’est un Vrai travail =D Youhou ça y est c’est le jour J en plus c’est en soirée donc aucun souci pour moi hihi ! Maintenant il faut attendre… attendre quoi ? Comment savoir mon top départ ? Je tourne en rond à la maison ça y est j’ai l’adrénaline qui monte je suis complètement surexcité ^^ Finalement je n’en sait pas plus du coup je renvoie un message pour savoir si un autre examen est prévu ou pas ?

Bon elle n’est qu’à 2 et le prochain contrôle est dans 1h. Dans ma tête on m’a souvent parlé des accouchements longs pour un premier je ne m’inquiète pas vraiment et en même temps une collègue me conseille de ne pas prendre de risque qu’il vaut mieux que je parte maintenant. Après seulement 5 min de réflexion je préfère partir histoire d’avoir moins de stress, d’un côté il vaut mieux que je sois sur place plutôt que de recevoir un message et d’être en panique sur la route et puis de toute manière là je serai incapable de fermer les yeux. Je prépare un livre et même un plaid et un oreiller en me disant qu’au pire des cas je dormirai un peu dans la voiture histoire de pas être loin et je prends la route il est 21h48 !

22h30 j’arrive à la Polyclinique mais tout est fermé et je ne trouve pas l’entrée O_o je fais 2 fois le tour et finalement j’arrive à avoir Yannick au téléphone qui m’explique que c’est une petite porte cachée à l’arrière. Ça y est 22h50 je trouve la fameuse porte, je monte à l’étage de la maternité et là je suis merveilleusement bien accueillie par une des sages femmes présentes ce soir là et qui sera une des sages femmes d’Alizée. Elle m’explique que le travail avance bien et que je peux les prévenir que dans 10min ont vient la chercher pour lui poser la péridurale.

Purée je suis tellement contente à ce moment là ! Je traverse les couloirs déserts de la maternité et j’entends un petit bout qui pleure dans une des chambres et je me dis que la puce sera bientôt là <3. J’arrive dans la chambre et je suis accueillie par Alizée & Yannick qui récupère un peu entre 2 belles contractions. Je me rends compte qu’il était vraiment temps que j’arrive que le travail est bien là et que finalement j’ai quand même pas mal loupé cette partie qui est aussi importante de l’accouchement du coup je sors vite mon appareil et je prends les 2 dernières contractions j’ai quand même eu de la chance de les avoirs 😉 Alizée n’en peut vraiment plus est 23h00 et sans attendre qu’on vienne nous chercher, nous prenons le chemin de la salle de naissance. La sage femme nous récupère et nous installe dans une superbe chambre spacieuse et très jolie avec une mignonne décoration sur le plafond ! Quelques contractions passent par là et Yannick prend soin de sa chérie c’est vraiment mignon ^^

23h23 l’anesthésiste arrive et on nous propose de descendre 5min à l’accueil pour aller boire un café le temps qu’on lui pose la péridural. C’est ce que nous avons fait et lorsque que nous sommes remontés nous avons croisé un des bébés né dans la soirée un petit Hélio tout mignon (je ne savais pas à ce moment là que ce prénom allait être dingue) . À notre retour Alizée avait retrouvé le sourire et comme par « magie » toutes les douleurs ont disparu. Il ne nous reste plus qu’à attendre les examens pour voir l’avancement du travail. 00h05 5 – 00h26 6 ah ouais ça avance vite en fait !!

01h40 la sage femme repasse et nous propose de deviner la dilatation 😉 Yannick et Alizée propose 7, moi je me suis quand même posée la question, tout à l’heure en seulement 20 min ça a changé de 1 là elle nous pose la question du coup j’ai répondu 8 ou 9 hihi et wouaw effectivement c’est déjà 9 presque dilatation complète. Purée je suis là depuis seulement 3h et c’est déjà le moment !!! La sage femme va prévenir ses collègues et commence à tout installer pour l’accouchement ! Ça y est nous y sommes 01h45 tout est prêt et c’est le moment pour Alizée de pousser. 1 fois, le visage de maman est un peu crispé (c’est un peu normal) et le visage de papa passe par plusieurs émotions, la joie, la surprise (même que ses yeux sont un peu passés au rouge) , 2 fois, 3 fois, la sage femme stoppe Alizée ne poussez plus la puce à le cordon autour du coup, pas 1 mais 2 tours. Tout va bien 1 poussée de plus il est 01h58 et WouaW une jolie petite puce montre le bout de son nez, on la pose sur le ventre de Maman, elle pleure un peu ce qui est tout a fait normal mais elle se calme très vite et je réalise que c’est déjà fini. Papa coupe le cordon et je prends encore plein de photo de tous les 3 la joie sur leurs visage, les 1ère mimiques de la puce avec sa bouche en rond trop choupi. On lui met son petit bonnet et sa couverture et après 30min de regard langoureux amoureux et un bisous nous partons la puce, Papa et moi pour le 1er petit nettoyage.

Reportage naissance polyclinique Sète bylala photographie Gard Hérault

Tout va très bien pour la puce, 10 petits doigts, 10 petits orteils, 3kg105 de bonheur. La sage femme contrôle tout la nettoie un peu et propose à Papa de faire du peau à peau. 2h44 On retourne tous les 3 dans la chambre où Alizée se repose un peu et on met la puce sur Papa. Enfin le moment tant attendu de Papa prendre sa fille dans ses bras lui faire des caresses, l’observer et devenir Papa ^^ c’est à ce moment là que j’apprend que la puce portera le doux prénom Héléa <3 Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ça lui va trop bien. Et là je réalise que c’est quand même dingue que le bébé de tout à l’heure c’est presque comme là puce ^^

4h00 il est temps pour Héléa de quitter les bras de Papa, et d’aller s’habillée. Bien sur Papa ne quitte pas sa princesse et donne même un coup de main à la sage femme pour la couche et la jolie tenue que lui à fais son arrière grand mère et c’est tellement mignon (oui je sais je suis une femme gaga haha). une fois habillé nous retournons dans la chambre on fait quelques photos de famille tous les 3 et c’est l’heure du 1er biberon d’Héléa. 4h14 Maman ne se sent pas au top la péridurale a été vraiment forte et elle a pas mal de fourmis dans les bras du coup c’est Papa qui s’en charge. Après une petite grimace Héléa à vite compris mais n’avait pas encore si faim que ça. Du coup il est 4h30 Papa pose Héléa dans son berceau estampillé de son prénom, de la date d’aujourd’hui et de quelques autres informations. Je les accompagnes à leur chambre il est 4h38 je réalise quelques photos pour terminer mon reportage, je leur fais un dernier bisous et leur donne rdv très vite pour leur présenter les photos de cette merveilleuse journée. Je récupère mes affaires et je prends le chemin du retour.

Le visionnage des photos

Quelques jours plus tard j’ai invité Alizée et Yannick pour venir faire le visionnage de leurs photos. C’est avec un montage vidéo en musique qu’ils ont pu les découvrir et je peux vous assurer qu’il y avait autant voir plus d’émotion à découvrir leurs photos que d’avoir vécu cette journée. Comme quoi un tel reportage est vraiment important pour le souvenir et le fais que dans quelques années Héléa pourra elle aussi découvrir comment elle est née !